Рус Eng Fra
Aba Travel - agence touristique en Ouzbékistan Agence touristique
téléphone: +998-91-1632452
fax: +998-71-2581686
e-mail:
a 7 days tour of Uzbekistan from

version de l'imprimante
Air Tickets
Visa and LOI
Tours & Excursions
Hotels, BnBs, and more
Ground Transport
Tour Guides
Bonuses for Travelers
Advice for Travelers
Tourist Attractions
Destination: Uzbekistan
Last updated: 13 Apr 2017

Les Sites saints de l'Ouzbékistan

L'Ouzbékistan, comme la partie de l'Asie Centrale, a sur son territoire une grande quantité de monuments religieux et Sites saints. Leur histoire a plus que 3000 ans et commence par les monuments antiques de la religion de Zoroastrisme. Les Zoroastriens adoraient le feu, la Terre, l'air et l'eau. Les musées de Samarkand et Boukhara gardent beaucoup de reliques de cette époque, en particulier, des ossuaries.

Une autre religion, qui a exercé une influence à la diversité des cultures de l'Asie Centrale et de l'Afghanistan voisin, c'est le bouddhisme. Dans les regions de l'Ouzbékistan, telles que Termez et la vallée de Fergana, on a préservé certains monuments de cette époque.

Au 2 siècle après J. C. les premiers Chrétiens sont venus au Maverounnahr. Leurs églises et
temples voisinaient avec les sanctuaires des Zoroastriens, comme et plus tard, avec les mosquées musulmanes pendant des siècles. Beaucoup de mosquées connues étaient autrefois des églises, comme par exemple la mosquée Kalan à Boukhara.

L'Islam est venu en l'Asie Centrale vers 8 siècle et jusqu'a présent c'est la religion dominante dans cette région. L'héritage de culture musulmane incorpore des centaines monuments dans toutes les cinq républiques de l'Asie Centrale. Ce sont les édifices laïques, civils, religieux comme les palais, maisons, madrasas, khanakas, mosquées , minarets, mausolées et mazars.

Voyez ci-dessous la description précise des curiosités principales pour les touristes et les voyageurs qui s'intéressent à la diversité culturelle et religieuse de l'Ouzbékistan d'aujourd'hui.

Tachkent

Le mausolée de Kaffal al Chachi
Kaffal al Chachi est issu de Chach (Tachkent actuel), c'était le missionaire très cultivé, qui propagé le chafiitisme. Il était aussi le poète - mystique. Il est décédé au 10 siècle. Son tombeau, reconstruit au 16 siècle, est devenu le lieu populaire du pèlerinage des Musulmans.

La médersa et la mosquée Barak-khan


Edifiée au 16 siècle par le petit-fils de Oulougbek Souynidj-khan. Pour le présent on a organisé ici le centre artisanal à côté de l'administration spirituelle des Musulmans du Maverounnahr et de la bibliothèque où on garde le Coran écrit à la main pour le quatrième calife Osman. La légende dit que ce quatrième calife étais assassiné au temps de la lecture de ce livre, et sur les page duquel on peut voir les taches de son sang.
Le complexe Zenguiata
Deux mausolées étaient construits par Timour en l'honneur de Khodja Noir (Zenguiata) et de sa femme Ambar Bibi. Ils étaient les adeptes du soufi Akhmad Yassavi, du leader éminent de tous les turcs de l'Asie Centrale. Ils pratiquaient, comme et Ismail Boukhori (Samarkand) et Bakhaouddin Nakchbandi (Boukhara), une des écoles de soufisme.

Boukhara

Le complexe Bakhaouddin Nakchbandi



Cheik Bakhaouddin Nakchbandi (décédé en1389) était le patron de conscience de Timour. Il est bien vénéré à Boukhara comme le Saint et le patron des artisans. Le pèlerinage à son tombeau peut remplacer même le hadj à La Mecque.Avant l'Islam sur la place du tombeau de Bakhaouddin Nakchbandi il y avait le temple païen du Dieu Mort. Les pétales de rose personnifiaient son sang. Plus tard on a édifié les autres édifices y compris un petit minaret et le sakokhona.

Samarkand

Le complexe Ismail Al Boukhari



Le mazar Mouhamad ibn Ismail Al Boukhari est situé en 12 km au Nord de Samarkand.
Il n'y a pas longtemps on y a réalisé des grands travaux de construction à l'aide des pays musulmans. Les dalles de onyx précieux décorent le tombeau d'un des plus renommés des Saints de l'Islam de 9 siècle. Il a passé 12 ans à La Mecque, il étudiait et rassemblait des hadis - des légendes de l'Islam. Un grand nombre de ses hadis on a utilisé comme la base de la charia 'le corps des lois musulmane.